Cantate


Cette œuvre, construite autour du poème de Paul Eluard, est complétée par des textes de Daniel Ducret.
Musicalement, est dĂ©veloppĂ©e l’idĂ©e de la victoire de la libertĂ© sur l’oppression et l’horreur qui règnent Ă  l’Ă©poque.
C’est en trois parties chantĂ©es que se prĂ©sente le poème de Paul Eluard,
avec, en apothĂ©ose  « J’Ă©cris ton nom LIBERTE ». A noter que Calmel laisse Ă  son actif près de 400 Ĺ“uvres.

Retour Ă  la liste